comment choisir son détecteur de métaux ?

Comment choisir mon détecteur de métaux pour pratiquer ma passion ? Que vous soyez un professionnel de la détection ou un amateur en quête de plaisir recherchant son premier détecteur de métaux, vous vous êtes tous posés au moins une des questions suivantes :

– Quel détecteur de métaux choisir pour pratiquer ma passion ou mon métier ?

– Pourquoi y-a-t-il une telle différence de prix entre deux modèles de détecteur de métaux ?

– Comment comparer deux détecteurs de métaux ?

– Quelles sont les principaux composants d’un détecteur de métaux ?

Nous tenterons à travers cet article de vous apporter un les éléments nécessaires pour que vous soyez en capacité de répondre à ces différentes interrogations. Les termes fréquences, courant de Foucault ou encore discrimination ne vous seront plus inconnus. Cette page a pour objectif de vous donner un maximum d’information pour vous permettre de faire vos choix de détectoriste sans trop vous laissé influencer par la publicité mais plutôt en fonction de l’utilisation que vous souhaitez avoir de votre détecteur de métaux.

Connaître techniquement votre détecteur de métaux, vous permettra également d’être plus efficace dans votre prospection une fois sur le terrain en optimisant les réglages de votre détecteur. Vous trouverez dans chacun des chapitres ci-dessous les informations techniques sur les différents types de détecteur de métaux existant ou encore des éléments vous permettant de cibler votre profil de détectoriste pour choisir le meilleur modèle pour votre pratique de la détection.

Information pour choisir son détecteur de métaux

Comment fonctionne un détecteur de métaux ?

Le courant de Foucault

Pour comprendre comment fonctionne un détecteur de métaux, il faut connaître le courant de Foucault. Ce courant correspond aux courants électriques qui sont créés dans une masse conductrice. Ces courants sont créés soit par la variation d’un champ magnétique traversant un objet, soit par le déplacement de cet objet dans un champ magnétique. Ils sont une conséquence de l’induction électromagnétique. Nous ne rentrerons pas plus en détail dans le mécanisme du courant de Foucault dans cet article car la suite relève plus de la physique – chimie que de notre sujet principal, la dé

tection et les détecteurs de métaux.

Cela nous permet cependant de comprendre les éléments suivants : les ondes émises par le détecteur de métaux vont plonger dans le sol parallèlement au disque de détection. Ces ondes vont rencontrer différents matériaux sur la zone prospectée. Chaque matériau a un effet particulier sur les ondes qui le traversent. Lorsque elles rencontrent un métal, les ondes sont renvoyées vers le disque du détecteur de métaux qui va émettre différents signaux (sonore et / ou visuel) qui varient en fonction de la nature du métal qui est détecté.

Les parties essentielles d’un détecteur de métaux

Il y a 3 parties essentielles dans un détecteur de métaux. Chaque partie a son utilité et ses spécificités en fonction de l’utilisation que vous allez avoir de votre détecteur de métaux. Ces trois parties essentielles correspondent au disque de détection, à la canne et au boîtier. Vous trouverez les principales caractéristiques de ces composants ci-dessous :

– Un disque de détection :

Parfois appelé bobine ou encore tête de détection, le disque de votre détecteur de métaux est un des éléments les plus importants. Changez le disque peut vous permettre d’améliorer les performances de votre détecteur de métaux. Le choix de votre disque évoluera en fonction du terrain et des métaux que vous souhaitez prospecter.

Les disques concentriques permettent d’avoir une meilleure discrimination et localisation de votre cible. Cependant ils sont généralement sensibles aux perturbations émises par votre environnement de prospection (les effets de sol). L’utilisation d’un disque concentrique avec votre détecteur de métaux est donc conseillé sur des terrains propres et par déduction déconseillé sur un terrain pollué.

Les disques Widescan ou Double Disque sont composés de deux bobines qui sont mises l’une sur l’autre. Ces disques de détection sont moins sensibles aux effets de sol et peuvent donc être utilisés avec votre détecteur de métaux sur des terrains pollués ou minéralisés. Cette technologie permet d’avoir des disques avec un diamètre plus important et donc une détection plus profonde des métaux. Cependant ces disques sont plus lourds et moins précis.

Les disques SEF & Ultimate sont issus d’une technologie breveté par la marque Detech. Ces disques de détection ont pour objectif de cumuler les avantages des deux précédents types de disque de détection. Et ils y arrivent plutôt bien. En effet, ces disques peuvent augmenter les performances de votre détecteur de métaux. Les disques SEF ont une stabilité accrue, sont plus légers que leurs concurrents. Ils ont également une très bonne pénétration et sont très peu sensibles aux interférences si nous les comparons aux autres technologies de disque de détection.

Comme vous pouvez le voir, le disque est un des principaux éléments de votre détecteur de métaux. Taille, type de technologie, terrain, utilisation, de nombreux paramètres sont à prendre en compte pour ne pas vous tromper dans le choix de votre disque pour votre détecteur de métaux.

– La canne de détection :

Les cannes sur vos détecteur de métaux peuvent être fixes, droites, téléscopiques ou coudées. La canne de détection vous permettra d’effectuer un bon balayage de votre zone de prospection pour maximiser vos chances d’effectuer des trouvailles. Votre canne de détection a également un impact sur votre position physique lors de votre prospection et vous permettra de garder votre disque parallèle au sol de manière plus ou moins intuitive.

La canne de détection en S ou coudée apporte généralement une position plus confortable pour vos sessions de détection. Elle vient se positionner naturellement dans l’axe de votre bras et vous permet de garder naturellement votre disque en bonne position ce qui va accroître la qualité de votre balayage.

Une canne téléscopique vous permet également de ne pas démonter votre détecteur de métaux mais simplement de le plier pour pouvoir le ranger. Le poids de la canne est également important. Elle ne doit pas être trop lourde et ajouter du poids à votre détecteur de métaux. Une canne avec un poids important vous permettra moins facilement de profiter de longues sorties de détection.

– Le boîtier : 

Cet élément vous permet de régler et de commander votre détecteur de métaux. Il vous permet généralement d’avoir un signal visuel. Ce signal correspond aux informations qui lui sont renvoyés par le disque de détection une fois que ce dernier a sondé le sol grâce au courant de Foucault notamment.

Il existe un nombre de boîtier considérable sur le marché des détecteur de métaux. Il vous faudra finalement sélectionner votre boîtier en fonction de votre objectif, de votre affinité pour son design mais également de votre budget pour sélectionner le boîtier qui aura le meilleur compromis entre les caractéristiques techniques souhaitées et son aspect visuel. L’affichage des boîtiers pour vos détecteurs de métaux peuvent notamment être numérique graphique, LCD ou à aiguilles.

Fonctionnement des détecteurs de métaux en forêt
Sortie détection dans un champs avec détecteur de métaux

quelles sont les caractéristiques / fonctionnalités principales d'un détecteur de métaux ?

Les détecteurs de métaux peuvent avoir différentes caractéristiques  / fonctionnalités. Ces éléments seront déterminants dans le choix de votre détecteur de métaux en fonction de l’utilisation que vous aurez de celui-ci. Faisons tout de suite le tour des différentes caractéristiques  / fonctionnalités que vous pourrez retrouver dans les différents détecteurs de métaux.

– La puissance :

Plus la puissance e votre détecteur de métaux est élevée, plus vous avez de chance de détecter des cibles enfouies en profondeur. La fréquence d’un détecteur de métaux est mesurée en Kilohertz (noté KHz). Même si la puissance de votre détecteur de métaux est une des caractéristiques principales, il faut tout de même prendre en compte les autres éléments.

– La discrimination des métaux :

Cette fonctionnalité sur un détecteur de métaux permet à votre appareil de « trier » les métaux pour que votre détecteur vous donne un signal seulement pour les métaux souhaités. Cela vous permet de concentrer votre prospection sur les cibles que vous souhaitez. La discrimination d’un métal est réalisé grâce à son indice de conductivité.

– La correction de l’effet de sol : 

Cette caractéristique vous permet d’adapter votre détecteur de métaux en fonction de votre lieu de prospection et des caractéristiques du sol à prospecter. Cela vous permettra de limiter les interférences qui sont dues à la composition du sol (minéralisation etc.). Cette fonctionnalité rendra votre détecteur de métaux plus polyvalent. Elle est également indispensable si vous souhaitez prospecter sur la plage. Certains détecteurs de métaux ont d’ailleurs un mode spécial pour prospecter sur la plage. 

Il existe de nombreuses autres caractéristiques ou fonctionnalités sur les détecteurs de métaux. L’étanchéité peut être un critère déterminant. Si vous souhaitez pratiquer la détection sous-marine, il faudra vous assurer que votre détecteur et votre disque sont étanches par exemple. Nous pouvons également citer : le poids ou la taille de votre détecteur, une communication filaire ou sans-fil, la sensibilité, ou encore les critères que nous avons évoqué précédemment comme la taille de votre disque, le type d’écran etc. Comme nous l’avons dit à plusieurs reprises, il vous faudra d’abord définir le contexte dans lequel vous utiliserez votre détecteur de métaux et le budget dont vous disposez pour pouvoir connaître les fonctionnalités et les caractéristiques qui seront indispensables sur votre détecteur de métaux.

dans quelles conditions allez-vous utiliser votre détecteur de métaux ?

La détection est actuellement un loisir en pleine croissance en France. Vous avez la possibilité de pratiquer cette activité sur n’importe quel sol (Nous vous conseillons cependant de vous renseigner sur les lois en vigueur et de les respecter). Cela signifie qu’en fonction de votre zone de prospection le sol sera différent. Au risque de se répéter, il est indispensable de connaître vos objectifs avant de choisir votre détecteur de métaux. Cette partie a pour objectif de vous donner deux exemples de terrains et de vous donner des informations vous permettant de réfléchir sur vos besoins pour choisir le détecteur de métaux qui sera le plus adapté à votre besoin.

– Les sols minéralisés :

Nous pouvons prendre l’exemple du sable en bord de plage et notamment le sable humidifié par l’eau salée transportant de nombreux sels minéraux. Pour effectuer une prospection de qualité sur ce type de terrain, il est nécessaire d’avoir sur votre détecteur de métaux une compensation des effets de sol de qualité. Certains détecteurs sont spécialisés dans ce type de détection. D’autres détecteurs de métaux auront un mode « beach » disponible dans leurs réglages. vous permettant d’adapter directement votre appareil.

– Les sols pollués :

Cette expression qualifie les sols qui sont pollués par de nombreux ferreux et vont vous transmettre de nombreux signaux qui seront la conséquence de la pollution de ses sols. Balles de fusil de chasse, capsules, tous ces objets peuvent « tromper » votre détecteur de métaux. Si le sol que vous prospectez entre dans cette catégorie, il vous faudra apporter une attention particulière à la capacité de discrimination de votre détecteur de métaux. Sinon vous risquez rapidement de transformer votre zone de prospection en « champ à taupe » et passerez plus de temps à creuser pour rien qu’à prospecter.

Forêt, labour, bord et lit de rivière, montagne … tout au long de votre carrière de détecteur, vous pourrez être amené à rencontrer des terrains très différents. Chaque détecteur de métaux sera plus à l’aise sur un terrain que sur un autre. Il vous faut donc trouver le meilleur compromis en fonction de votre utilisation et de votre budget. Il sera également très important de maîtriser  les différentes fonctionnalités et caractéristiques de votre détecteur de métaux pour optimiser son fonctionnement et profiter au maximum de sa polyvalence.

choisir son détecteur de métaux pour pépite d'or

détecteur de métaux et publicité : attention !

La publicité prend aujourd’hui une part très importante dans nos vies et bien évidemment notre passion, la détection, n’est pas épargnée. Nous pouvons par exemple citer les « articles sponsorisés » sur certains blogs. Cette pratique est très largement répandue. Elle consiste à ce qu’une marque rémunère un blogueur pour qu’ils mettent en valeur les produits de cette marque dans un article,notamment au travers de critique positive. Cela est une des pratiques utilisées et bien évidemment ceci peut vous influencer dans le choix de votre détecteur de métaux et vous orientera vers un choix qui ne sera pas forcément le plus optimal pour votre profil de détectoriste.

Attention également aux publicités ou aux tests qui louent les qualités d’un détecteur de métaux sans conserver un certain regard critique. En effet, les paramètres extérieurs pouvant influencer la capacité de votre détecteur de métaux sont très nombreux. L’environnement aura donc un impact important sur le fonctionnement et la qualité de votre détecteur de métaux.

Pour essayer de vous faire une idée la plus précise et sélectionner le détecteur de métaux qui conviendra le mieux à votre pratique de la détection, nous vous conseillons de procéder à vos recherches en diversifiant vos sources. Vous pouvez vous rendre sur le site de la marque du modèle que vous ciblez, puis sur les forums et enfin sur des sites de revendeurs pour lire différents commentaires et critiques. Si vous en avez la possibilité, louez le modèle de détecteur de métaux ou essayez le par quelques manières que ce soit. N’hésitez pas, bine évidemment, à prendre conseil auprès des professionnels. Mais encore une fois, attention à bien discerner la neutralité des conseils ou des critiques que vous pouvez lire.